02 avril 2016

Activités artistiques & de graphisme en maternelle - Poisson d'avril

Hier c'était le premier avril, l'occasion de travailler autour des poissons !

Voici ce que j'ai fait faire à mes élèves (moyens/grands) :

P1080153

Activités de graphisme : tracer des ronds / des ponts au feutre avec des couleurs différentes.

Je plie ensuite et j'agraphe pour former comme un panier. J'y ai glissé des chocolats.

P1080150

 Modèle trouvé ici ou .

***

Sur Pinterest, j'avais vu plusieurs fois (ici, ici, encore ici ou ) des poissons en papier à coller sur les pinces à linge, de façon à ce que quand on actionne la pince, leur bouche s'ouvre. Je leur ai donc fait faire. Voici certains poissons :

P1080155

P1080164

J'ai trouvé le modèle sur le site Babayaga-magazine.

On a ensuite mis les poissons sur leur 'panier poisson', sur les nageoires, pour le fermer.

Avec mon ATSEM, nous avons choisi de les mettre sur nos vêtements, ce qui a fait rire et sourire les enfants et parents.

P1080166P108016811

Et vous, qu'avez-vous fait pour le 1er avril avec vos élèves/enfants ? :)

Posté par Plume Blanche à 15:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


15 février 2016

Les dessins libres en maternelle...

Souvent en maternelle on fait faire aux enfants un dessin libre. C'est à dire que l'enfant va, avec des feutres ou des crayons de couleur, représenter quelque chose de la réalité (un moment qu'il a passé, un lieu...), représenter un rêve qu'il a fait, ou un cauchemar, illustrer une histoire/un moment d'une histoire, ou imaginer et inventer quelque chose de toute pièce. À la fin de la séance ils me montrent leur dessin et m'explique ce qu'ils ont fait. Je note la description à côté de chaque élément du dessin, ça permet de faire travailler le langage, et de garder une trace dans leur classeur/cahier (on ne se souvient plus toujours, même eux, de ce qu'ils ont dessiné parfois! et ça aide les parents aussi à comprendre le dessin). Certains enfants vont, pour un arbre par exemple, nous dire simplement "j'ai dessiné un arbre" ou "j'ai fait un arbre", d'autres vont aller beaucoup plus loin "là c'est un arbre et des pommes poussent dedans et quand ça grossit ça tombe et après ..."  Je m'arrête là vous avez compris !

J'ai voulu partager avec vous des dessins, parce qu'ils m'ont fait sourire, voire rire, et que c'est toujours mignon, les dessins d'enfant  :)

On a les dessins autour du phénomène Star Wars :

P1070213

P1070214

 

Ceux qui illustrent une histoire, ici Le Petit Chaperon rouge :

P1070212

P1070215

Il a voulu faire comme le copain mais a oublié qui était le dernier personnage.. Il m'a dit "là c'est... euh.... c'est un monstre !"   Il nous a réinventé le conte !

 

Et puis on a les portraits...

P1070211

Ce n'est pas ressemblant, mais c'est de l'art :) et je trouve ça mignon !

Posté par Plume Blanche à 21:19 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 février 2016

Les élèves se sont pris pour ... #2 - Vincent Van Gogh

Après avoir étudié plusieurs oeuvres de Van Gogh et imité sa technique, mes élèves de CM2 ont pris leurs crayons de couleur et ont dessiné leur chambre, sur le modèle de celle de Van Gogh. Ils pouvaient reproduire le tableau, reproduire en partie le tableau ou partir de leur imagination.

Ils avaient le tableau en poster au tableau et chacun disposait du croquis :

P1070016

Cliquez sur l'image pour accéder à la source.

 

Voici certaines productions d'élèves :

productionsvangogh


Merci de votre visite, n'hésitez pas à laisser un petit message ;)

Posté par Plume Blanche à 22:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 janvier 2016

Les élèves se sont pris pour... #1 - Marc Allante

J'aurai pu aussi écrire comme titre 'à la manière de ...' mais on utilise trop souvent ce terme, nous les enseignants, alors j'ai voulu changer !

Mes élèves de maternelle (MS/GS) ont réalisé des oeuvres comme l'artiste Marc Allante :

712ee7c3-f066-4c65-b324-e980749ffb42

On fait couler de l'encre, une couleur ou plusieurs, puis on leur fait coller les silhouettes de différentes personnes (qu'ils choisissent).

On peut aussi faire coller la silhouette avant, placer de la pâte à modeler en guise de parapluie, puis faire couler l'encre. Celle-ci coulera le long de la pâte à modeler. Pour des élèves plus grands on peut leur faire carrément dessiner le parapluie et la ou les silhouette(s), puis placer la pâte à modeler avant le passage à l'encre.

C'était parfois drôle de voir que certains enfants traçaient le trait vertical, ils avaient du mal à laisser couler, à mettre beaucoup d'encre sur le pinceau. Certains nous ont dit, à mon ATSEM et à moi-même : "Mais ça va en mettre partout!". Bien sûr pensez à mettre une nappe ou des sacs plastiques pour protéger la table, et placez la feuille dans une barquette, pour que l'encre coule dedans, on peut ensuite s'en resservir.

Voici quelques productions d'élèves :

marcallante01

marcallante02

Ils ont vraiment apprécié cette activité. C'est toujours agréable pour eux de réaliser une oeuvre presque similaire à celle d'un artiste, ils sont encore plus fiers d'eux.

Posté par Plume Blanche à 19:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

20 décembre 2015

Les élèves ont fait... #3 - Main en argile version Père Noël

J'avais plusieurs idées pour Noël, avec mes élèves en maternelle, et je suis restée sur celle-ci :

Source: Externe

Source

Le principe est simple : avec de la pâte à sel ou de l'argile l'enfant appuie sa main sur un rectangle de pâte avec une épaisseur de 1 cm minimum (si c'est trop fin, c'est fragile), il marque le contour avec un batonnet en bois ou un crayon de papier, et au fur et à mesure enlève le surplus. On n'oublie pas de faire un trou pour accrocher la main, avec le crayon de papier ! On peut aussi 'graver' avec le crayon de papier le prénom de l'élève au dos de la main, dans l'argile qui n'a pas encore séchée. Ensuite on laisse l'argile sécher à l'air libre (entre 4 à 5 jours).

Deuxième étape : la peinture. Une couche rouge sur le haut de la main ; une couche blanche pour le reste. Préfèrez de la peinture acrylique sur l'argile, ça tiendra mieux que la gouache et rendra tout de suite un effet verni. Pensez à marquer au crayon de papier la démarcation entre les deux couleurs, pour que l'enfant ne peigne pas tout en rouge ou tout en blanc. Il doit aussi peindre les bords, cela fait plus joli! Le temps de la récréation ou de la pause du midi pour que cela sèche, on peint ensuite en rose clair le visage du Père Noël (voir l'image ci-dessous). Les enfants ont mis des paillettes sur la peinture, surtout sur la partie rouge. On attend encore que cela sèche avant de passer au collage...

P1060106P1060108

Dernière étape : le collage du coton et des pompons (pour le nez et pour le bonnet).

P1060112

Un ruban blanc pour le suspendre à passer dans le trou,  puis un coup de spray argenté ou doré - à l'écart des enfants - à l'arrière des mains, la main est prête pour être emballée (dans du papier de soie pour nous).

P1060110bis

P1060111bis

D'autres idées sur Rainbow in School !

 

Qu'avez vous fait faire à vos élèves ? :)
Bonnes fêtes de fin d'année !

Posté par Plume Blanche à 14:08 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

21 novembre 2015

Les élèves ont dessiné... ~ Messages d'espoir / Rendre hommage aux victimes des attentats

Lundi dernier, avec ma classe de CM2, nous avons donc parlé des attentats de Paris. Dans un premier temps sous le préau avec les autres classes de cycle 3, puis ensuite un peu plus tard dans la matinée dans la classe. C'était d'ailleurs appréciable car certains n'avaient pas osé prendre la parole devant la cinquantaine d'élève tôt le matin, certains n'avaient pas compris des mots et n'osaient pas demander ce qu'ils signifiaient.. J'ai donc pu les aider à mieux comprendre et surtout à ne pas faire de confusion ou faire l'amalgame entre islamiste et musulman.

C'est dans ces moments qu'on se rend compte qu'un enfant voit beaucoup de choses, il enregistre beaucoup d'informations (provenant de la télévision, de la radio, des réseaux sociaux...) et retient aussi beaucoup des conversations entre les adultes. Un enfant de cycle 3 (8 - 10 ans) est curieux, aime poser des questions, se questionne sur ce qui l'entoure. Ce qui est intéressant avec des élèves de cet âge là c'est qu'ils ont des choses à dire et qu'ils vont argumenter, on peut débattre avec eux et on arrive à leur faire comprendre ce qui se passe avec tout ce qu'ils ont vu ou entendu. Si par contre on a devant nous un enfant plus jeune, c'est délicat parce qu'il ne faut pas heurter leur sensibilité, il faut aussi les rassurer et ne pas leur mentir non plus. Des parents d'enfants scolarisés en maternelle n'ont pas dit un mot sur ce qui s'était passé à leurs enfants et une fois en classe ils ont entendu des choses, dans la cour aussi, et dans ce cas là c'est délicat de rassurer les élèves qui savent des choses par leurs parents, ceux qui viennent de l'apprendre par d'autres élèves et en même temps de continuer à ce que ceux qui ne savent pas ou ne comprennent pas soient toujours rassurés. Quoiqu'il en soit le plus important c'est de rassurer les enfants, leur dire qu'ils sont en sécurité. Même si vous ne le pensez pas entièrement, mettez vous à la place d'un enfant deux minutes. Celui qui a vu des choses horribles à la télévision, qui entend ses amis lui raconter tout cela, celui qui n'a rien entendu du tout et qui entend tout cela. On ne doit pas mentir à un enfant, mais ne l'alarmons pas pour autant. Oui il s'est passé des choses horribles le vendredi 13 novembre 2015, des personnes ont été cruelles, il y a eu beaucoup de souffrance, de tristesse. Mais il faut garder son sang froid et continuer de vivre.

C'était plus facile de commencer la semaine avec ma classe de CM2 et celle de CM1 le mardi. Plus facile parce qu'ils avaient déjà les mots pour raconter tout ça, parce qu'ils ont compris que c'était horrible. Certains ont pleuré, d'autres n'ont pas parlé. Ils ont tous dessiné des dessins, écrits des mots. On a affiché cela sur la fenêtre de la classe donnant sur la cour ou dans le couloir de l'école. Pour eux c'était quelque chose d'important à faire. Ils voulaient montrer qu'ils savaient ce qui s'était passé et qu'ils soutenaient les proches des victimes et les blessés. Et surtout ils ont retenu une chose importante : "tuer est le plus cruel des moyens pour faire passer un message, il faut qu'on vive tous ensemble pour être en paix" (parole d'un élève de CM2).

Voici les dessins de mes élèves de CM2 :

P1050953

P1050952P1050951

P1050954P1050950

(les prénoms sont floutés)

Pour le reste de la journée, autour des attentats, j'en parlais dans mon dernier article.

Pour la fin de ma semaine, du mercredi au vendredi j'étais en maternelle avec des moyens/grands, certains en ont parfois parlé : "c'est à cause des attentats qu'on ne fait pas chorale ?", "maîtresse, D**** il a fait un pistolet avec les cubes, il a pas l'droit c'est méchant!"

***

Quelques paroles d'enfants (en cycle 3) en vrac : ici

Posté par Plume Blanche à 13:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

24 octobre 2015

Les élèves ont fait ... #2 - Masque de citrouille

Halloween arrive à grands pas et les élèves étaient friands d'histoire de monstres, de discussions autour de citrouille, d'araignées et autres personnages et éléments qu'on retrouve le soir d'Halloween ! Je leur ai donc proposé de réaliser des masques de citrouille la semaine avant les vacances.

masquecitrouille02

Pour les réaliser, rien de plus simple :

Prenez des assiettes en carton (l'encre n'accrochera pas sur les assiettes en plastique, et la peinture ne tiendrait pas non plus (ça forme des craquelures en séchant)), de l'encre orange (ou si comme moi vous n'en trouvez pas dans la réserve, mélangez de l'encre rouge et de l'encre jaune - ça permet d'aborder les couleurs et les mélanges avec les élèves, ce qui est très intéressant!), des rouleaux en mousse (variantes : des pinceaux, des éponges en mousse à tamponner, ... tout dépend de l'aspect que vous souhaitez!), un cutter, une perforatrice, un feutre noir, du fil élastique, de la colle, du papier crépon vert, vos 10 doigts (avec l'aide de votre ATSEM si vous le pouvez) et surtout des élèves très motivés !!

masquecitrouille03

 

L'étape 1 : Les élèves peignent les assiettes avec l'encre orange (sur le côté arrière de l'assiette) et on laisse sécher.

Etape 2 : Confectionnez un patron (une assiette modèle avec les trous, le nez et la bouche de couper au cutter), sur chaque assiette peinte dessiner les contours des formes au feutre noir. Découpez au cutter les yeux. Vous pouvez aussi découper le nez et la bouche, par manque de temps je n'ai pu le faire, les enfants ont pu ensuite les colorier au feutre.
Perforez les côtés du masque afin d'y fixer le fil élastique (environ 30 cm par masque).

masquecitrouille01

 

Etape 3 : Les élèves appliquent de la colle sur le haut du masque. Ils découpent à la main des petits bouts de papier crépon et l'appliquent sur la colle.

On laisse sécher, le masque est terminé ! :)

***

Nous sommes en vacances mais si vous avez des enfants, si vous êtes animateurs de centre de loisirs ou pour de futures années vous trouverez plein d'autres idées de création pour Halloween pour les enfants ou adultes, sur Internet. J'en ai sélectionné quelques unes dans mon tableau Déco : Halloween sur Pinterest :

tableau halloween

Posté par Plume Blanche à 12:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 octobre 2015

Les élèves ont fait ... #1 - Chenille des anniversaires

J'ai décidé de crée une nouvelle catégorie : 'Productions plastiques' et je publierai ici des photos de ce qu'ont fait mes élèves (lors de mes remplacements puisque je suis actuellement remplaçante et si j'ai une classe à l'année) en expliquant très rapidement l'objectif et la démarche.

 

Je démarre donc avec cet article !

L'enseignante que j'ai remplacé dernièrement n'avait pas encore pris sa classe (congé maternité) et c'était une ouverture donc il y avait des affichages 'fondamentaux' qui manquaient encore. J'ai donc décidé de m'atteler à faire un affichage pour les anniversaires, sous forme de chenille. Sur Internet on peut trouver d'autres exemples d'affichages pour les anniversaires en maternelle.

Source: Externe

Source: Externe   Source: Externe

Cliquez sur les images pour accéder au lien sur Pinterest.

 Voici ma chenille des anniversaires :

 chenille des anniv1

J'ai flouté les prénoms des élèves donc ça ne paraît pas net, c'est normal.

Petit zoom sur juin et juillet :

 chenille des anniv2zoom

La procédure est simple : j'ai découpé 12 cercles d'environ 30 cm de diamètre, les élèves ont tamponné (avec des petites éponges en mousse) de la peinture de différentes couleurs : rouge, jaune, bleu, vert, orange... Certains élèves ont réussi à combler le blanc de la feuille (pour le mois de juillet), d'autres ont eu plus de mal. L'important est qu'ils aient apprécié faire cette activité et soient fiers de leurs productions.

Au préalable j'avais plastifié les étiquettes des mois (en majuscule script) et des prénoms (les MS en majuscule script et les GS en minuscule script). Ils les ont collé puis les MS ont collé des gommettes autour de chaque étiquette du mois.

 

Posté par Plume Blanche à 15:39 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,